Procéder soi-même à l’isolation de son garage

Procéder soi-même à l’isolation de son garage

- dans Isolation
435
Commentaires fermés sur Procéder soi-même à l’isolation de son garage

Isoler son garage signifie ne plus subir les températures basses ni les températures trop élevées qui influent et affectent ce lieu. Cependant, il faut noter que l’isolation d’un garage peut se présenter de façon acoustique ou thermique. Mais pour réaliser cette isolation, il faudra passer par tous les murs du garage au plafond, sans oublier par la porte.

Les différentes possibilités pour isoler un garage

La chaleur de l’été ou le froid de l’hiver peut circuler dans le garage dans le cas où il n’est pas isolé. Il s’agit entre autres d’une pièce perméable qui permet aux températures extérieures de circuler. En effet, un garage est souvent considéré comme une porte ouverte sur l’extérieur. De ce fait, isoler son garage se résume à faire de l’air ambiant présent dans la pièce un air à la température supportable. En outre, le fait de penser à isoler un garage permet également de ne transmettre aucun bruit vers l’extérieur, dans le cas où son propriétaire décide d’utiliser des outils qui sont plus bruyants. À cet effet, il est question d’isoler phonétiquement le garage.

L’isolation thermique d’un garage quant à elle permet au propriétaire de conserver une température agréable et une atmosphère confortable à l’intérieur de la pièce. Pour cela, il faudra accéder au fait d’isoler le plafond, les murs et même la porte. Cependant, pour isoler un garage, il est crucial de privilégier plusieurs étapes qui sont parfois identiques au fait d’isoler une maison. Ainsi, pour l’intérieur, il faut procéder au montage d’une ossature en acier galvanisé et des rails. Aussi, il faudra visser les plaques de plâtre sur la structure en acier et les lier avec les bandes de joints. Il est à noter que les plaques de plâtre à utiliser doivent être doublées d’isolant ou du moins, il faut utiliser un isolant qui devra être placé entre les rails de la structure. Par la même occasion, ceci doit être contenu par des plaques de plâtre classique pour améliorer l’isolation d’un garage.

Cependant, pour l’isolation directement par l’intérieur, sur les murs qui y sont présents, il faudra se munir d’un isolant qui devra être fixé sur ses parois. Cet isolant doit par contre être recouvert d’une plaque de plâtre ou d’un produit du même type qui sera doublé par un isolant. Pour une isolation par l’extérieur, le propriétaire doit opter pour la même solution que celle utilisée pour le reste de la maison. En effet, il s’agit là d’une isolation thermique qui se fait surtout lorsque la façade fait l’objet d’un ravalement.

Comment procéder à l’isolation de la porte d’un garage ?

La porte du garage est l’endroit le plus perméable aux températures extérieures. Son isolation est surtout réalisée par des professionnels dans le domaine, mais le propriétaire peut également réaliser les tâches en se fiant aux règles. Pour cela, la première étape consiste à avoir un encadrement de porte de garage avec des joints renforcés. Cela permettra entre autre de limiter l’entrée de l’air extérieur dans le garage.

Par ailleurs, si ses possibilités le permettent, le propriétaire peut également faire le choix d’une porte en bois. En effet, il s’agit d’un matériau isolant plus judicieux, avec des performances d’isolation plus élevées. Cependant, pour les portes déjà existantes, qu’elles soient basculantes ou sectionnelles, un kit d’isolation leur est également accessible sur le marché et par la même occasion, permet de limiter la casse.