Construire un meuble en bois : 3 étapes pour réussir

Construire un meuble en bois : 3 étapes pour réussir

- dans Menuiserie
3859
0

Vous en avez assez d’acheter des meubles impersonnels et de piètre qualité ? En plus, après avoir fabriqué et installé facilement le plan de travail de votre cuisine, vous avez envie de mettre vos talents de bricoleur à l’épreuve. Et bien nous vous avons entendus : voici un guide pratique des grandes étapes pour réaliser soi-même des meubles en bois. C’est parti !

1. Concevoir le meuble

En suivant ces quelques conseils, fabriquez vous-même votre meuble en bois !

Comme pour la conception d’un plan de travail sur mesure, celle d’un meuble en bois demande un peu de réflexion avant de se lancer.  Cette étape est déterminante pour avoir un résultat final à la hauteur de vos espérances. Ne la négligez pas !

Commencez par :
– prendre en compte l’environnement du meuble et les contraintes potentielles (prises électriques, types et planéité du sol, combles, dimension, etc.) ;
– représenter le meuble sous toutes ses formes sur du papier millimétré (il faut que vous soyez capable d’identifier les dimensions de chacune des pièces du meuble). Cela est indispensable pour réfléchir à la meilleure façon de les assembler ;
– réaliser la liste des panneaux de bois nécessaires à la réalisation du meuble. Indiquer pour chaque pièce : la désignation, la référence sur le plan, la longueur, la largeur, l’épaisseur et bien sûr la quantité.

2. Montage du meuble

Armez de vos plans, de vos outils et des panneaux de bois que vous aurez fait couper sur mesure, voici venu l’étape du montage ! Seul designer de ce meuble, c’est à vous de choisir quelle technique utiliser pour assembler votre meuble : vis, tourillons ou lamelles, tenons et mortaises, etc. Normalement vous avez déjà décidé de cela pendant la phase de conception. Notez toujours vos repères sur le bois pour vous guider.

Dans la mesure du possible faites un assemblage à blanc, c’est-à-dire non définitif pour voir si votre meuble s’emboîte bien. Cette étape peut vous aider à effectuer les ajustements de dernières minutes plus facilement. Une fois que le meuble sera conforme au résultat que vous souhaitez, procédez au montage définitif.

3. Les finitions

Cela englobe en fait différentes phases :
– ponçage du meuble avec du papier de verre (adaptez le grain en fonction de votre bois), afin d’obtenir une surface parfaitement plane et lisse ;
– si la surface de votre bois n’est pas lisse et qu’il reste de petits trous, utilisez du bouche-pores, du fonds-durs ou bien encore de la pâte à bois pour les combler ;
– utilisez de la teinte à bois, du vernis, de la cire, de la peinture ou bien de lasure selon l’effet recherché, pour obtenir un beau rendu. Attention faites toujours en amont, des tests sur des chutes de bois pour ne pas avoir de mauvaise surprise au niveau de la nuance choisie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *