Comment installer un abri pour son spa ?

Si vous avez pour projet d’installer un spa dans votre jardin ou si vous avez d’ores et déjà un spa, le protéger par un abri est judicieux, car cela a de nombreux avantages, à la fois pour son utilisation, mais aussi sa durabilité.

Quel abri de spa choisir ?

En matière d’aménagement pour votre spa, vous pouvez choisir entre deux types d’abri :

  • les abris ouverts, aussi appelés gazebos, qui consistent en un simple toit soutenu par des piliers. Ils peuvent être équipés de rideaux si vous souhaitez vous protéger des regards ou du vent. Le toit peut être en matériau dur (bois, composite, bardage, etc.) ou en toile amovible, si vous voulez pouvoir profiter de votre spa au soleil ;
  • les abris fermés, avec portes et fenêtres, qui vous permettent d’utiliser votre spa même lorsque la température extérieure descend. L’idéal est de choisir des abris fermés avec portes coulissantes, pour ouvrir pleinement votre abri sur l’extérieur à la belle saison.

Quels matériaux pour votre abri de spa ?

Le choix du matériau pour votre abri de spa dépend à la fois de l’ambiance que vous désirez donner à vos extérieurs, mais aussi de votre budget et de vos compétences de bricoleur.

Si vous avez envie d’opter pour l’autoconstruction, le plus simple est sans doute d’opter pour le bois, qui est le matériau le plus facile à travailler lorsque l’on est bricoleur amateur. Pour la durabilité, le bois de cèdre rouge garantit une bonne résistance aux éléments, aux intempéries, aux rayons UV du soleil et au temps qui passe. Vous pouvez aussi opter pour le composite, qui imite à merveille le bois ou l’acier, et demande un entretien moins important.

Quelles précautions prendre pour installer votre abri de spa ?

Il est préférable de construire l’abri de votre spa avant d’installer celui-ci, car il peut être nécessaire de couler une dalle en béton ou de couler les piliers de l’abri dans le béton au préalable. De plus :

  • vous n’aurez aucune démarche à effectuer si votre abri de spa a une emprise au sol inférieure à 10 m2 et une hauteur inférieure à 1,80 m ou est démontable et utilisé moins de 3 mois par an ;
  • vous devrez faire une déclaration de travaux si votre abri de spa a une hauteur supérieure à 1,80 m (même pour des spas de moins de 10 m2) ou si votre abri de spa de moins de 1,80 m de haut a une emprise au sol supérieure à 100 m2 ;
  • vous devrez faire une demande de permis de construire pour les abris de spa de plus de 1,80 m de haut et de 100 m2 d’emprise au sol et ceux situés dans des zones classées ou sauvegardées.