Tout savoir sur la pose de moquette

Tout savoir sur la pose de moquette

- dans Techniques de Pose
1141
0

Ces dernières années, la moquette fait un retour en force. Ses atouts ? Un choix de coloris et de textures remarquables, ainsi que son apparition en version naturelle, plus saine, qui permet de résoudre de nombreux soucis d’allergie. Vous hésitez encore, car vous redoutez la pose ? Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous.

La pose libre

La pose libre, aussi appelée pose flottante, est recommandée pour la moquette en rouleau, que vous souhaitez mettre en place dans les petites pièces. Elle s’effectue sur un sol parfaitement plat et propre : il peut donc être nécessaire, préalablement, de procéder à un ragréage. Il suffit ensuite de dérouler le rouleau, en prenant soin de la faire remonter de 5 à 6 cm le long des plinthes. La pose nécessite généralement l’usage d’un araseur, qui permet d’effectuer les découpes nécessaires pour adapter le rouleau à la forme de la pièce, et de réaliser les coupes en V dans les angles.

Moquette dalle
Dalle de moquette Balsan

La pose sur bandes adhésives

Variante de la pose libre, la pose sur bandes adhésives permet de mieux fixer une moquette naturelle ou classique. Pour effectuer ce type de pose, vous devez commencer par dérouler le rouleau et le découper aux dimensions de la pièce. Il est ensuite nécessaire de retirer le rouleau pour procéder à la pose d’un ruban adhésif double-face le long des murs. Remettez enfin la moquette en place. Il est à noter que ce type de pose est également réservé aux pièces de petite superficie, puisqu’il n’est pas possible d’effectuer un raccord entre deux rouleaux différents.

La pose collée

Dans les grandes pièces, un rouleau de moquette naturelle ou classique n’est pas suffisant et il est nécessaire d’effectuer des raccords avec un second rouleau. Il faut alors privilégier une pose collée. Si ce type de pose est plus long, il demeure aussi simple à effectuer. Commencez par dérouler les rouleaux et par les découper aux dimensions de la pièce. Utilisez une raclette et une colle spécifique pour enduire le sol, en partant systématiquement des murs pour revenir vers le centre de la pièce. Mettez votre moquette naturelle ou classique en place et veillez simplement à chasser les bulles d’air, en utilisant par exemple une planchette en bois. La pose collée est fortement recommandée dans les zones de passage, telles que les couloirs.

Les dalles

Les dalles de moquette  sont très appréciées, car elles permettent de composer un revêtement de sol plus esthétique, en réalisant par exemple un damier ou un motif plus sophistiqué. Il existe deux types de dalles. Les dalles plombantes, parfois appelées « autoplombantes », sont dotées d’un revers assez lourd pour tenir en place par elles-mêmes. Les dalles classiques nécessitent, quant à elles, l’usage d’un adhésif double-face.

Les précautions à prendre

Quelle que soit la pose utilisée, vous devrez sûrement effectuer plusieurs découpes. En achetant votre moquette, prévoyez donc la superficie de la pièce, plus 10 % qui tiendront lieu de marge de sécurité. En rouleau ou en dalles, déballez la moquette la veille de la pose, pour qu’elle ait le temps de se stabiliser.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *