Les décolleuses de papier peint

Les décolleuses de papier peint

- dans Outillage
894
0

Électriques ou à gaz ?

Tous électriques, les appareils proposés au grand public sont pourvus de plusieurs mécanismes de sécurité : bouchon de remplissage spécial évitant les risques de brûlures, thermostat ou disjoncteur thermique empêchant la surchauffe… Mais mieux vaut ne pas les laisser fonctionner sans surveillance. A usage professionnel et disponibles en location, les décolleuses à gaz fonctionnent avec une bouteille de butane de 13 kg.

Assez volumineuses, ces machines offrent en contrepartie une autonomie confortable et permettent même de travailler en continu grâce à une cuve principale de sept litres alimentée par une cuve de préchauffage de contenance équivalente. Située juste au-dessus de la cuve principale et isolée par une vanne, la cuve de préchauffage peut être remplie indépendamment de la pression qui règne dans la cuve principale. D’où un gain de temps certain puisqu’il est inutile de la laisser refroidir.

Puissance et autonomie :

L’agrément d’utilisation d’un modèle électrique découle d’une part de sa puissance (pour une montée en température rapide), et d’autre part de la capacité de sa cuve (pour plus d’autonomie). Puissance et autonomie étant conditionnées par le volume de la machine, le choix reste donc affaire de compromis…

La plupart des modèles sont d’un format assez compact et ont des performances suffisantes pour un usage occasionnel, limité à une seule pièce. Toujours prêt et facile à ranger, c’est l’outil idéal des petits chantiers où la contrainte de l’autonomie (moins d’une heure pour certains modèles) et du remplissage (après refroidissement) n’est pas trop pénalisante.

Confort et fiabilité :

Certaines caractéristiques ont leur importance en termes de confort, comme l’indicateur de niveau pour la cuve (non translucide), ou un orifice de remplissage de grand diamètre… Le tuyau, lui, doit mesurer au moins 3 m pour permettre à l’utilisateur d’opérer confortablement en hauteur, avec une machine reposant au sol. Un câble assez long permet de brancher la machine dans une autre pièce sans l’aide d’une rallonge et ainsi de couper le courant dans la pièce en travaux. Un thermostat à plusieurs positions (dont veilleuse) permet de ralentir l’allure sans arrêter complètement l’appareil. Enfin, une résistance blindée et une cuve en inox sont des éléments de fiabilité, tout comme le tuyau à extrémités renforcées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *