Les équipements de protection personnelle

Les équipements de protection personnelle

- dans Se protéger
3208
0

protection-chantier
Protéger la tête

Ce n’est pas un hasard si le port du casque est obligatoire sur tous les chantiers du bâtiment et des travaux publics. La tête est en effet particulièrement exposée aux chocs dus aux éclats ou aux projectiles. De nombreux accidents sont aussi causés par les cheveux longs qui s’emmêlent autour d’une machine en rotation comme une perceuse, un touret à meuler, une courroie d’automobile, etc. De tels incidents peuvent être facilement évités si l’on porte un filet ou si l’on attache ses cheveux avant de se servir de son outillage pro.

Protéger les oreilles

La protection des oreilles vise à préserver les deux éléments principaux de l’organe, le tympan et l’oreille interne. Le premier, semblable à un tambour, réagit violemment aux fortes sollicitations. Son traumatisme conduit à la surdité. L’oreille interne, si elle est affectée par des sons de forte intensité, peut causer des sensations de malaise ou d’évanouissement accompagnées d’un bourdonnement persistant extrêmement désagréable. Pour se protéger contre ces nuisances, de simples boules de coton suffisent. Les casques antibruit offrent l’avantage de limiter l’intensité du son sans le faire disparaître totalement ce qui permet de rester en contact avec l’environnement extérieur.
Protéger les voies respiratoires

Le système respiratoire, qui comprend le nez, la gorge, le larynx et les poumons, est sensible à deux types d’agression, les gaz et les poussières. Les gaz sont généralement ceux qui se dégagent des produits en phase solvant ou de l’utilisation d’acides. Ils agissent soit en brûlant les muqueuses (irritations), soit en pénétrant dans le réseau sanguin par l’intermédiaire des poumons (étourdissements). Si l’on utilise de tels produits, il est donc préférable de porter un masque à gaz. Les poussières issues des travaux de ponçage (plâtre,limaille de fer, peinture, etc.) ou de sciage (bois, métaux) se déposent sur les poumons (toux) et, dans certains cas, libèrent des produits toxiques dans le sang (peinture).

Idem pour les travaux du jardin : qu’il s’agisse de débroussaillant ou de désherbant qui contiennent généralement des acides : il est essentiel de protéger votre peau et vos voies respiratoires si vous souhaitez les utiliser en toute sérénité.

Protéger les yeux

Les lunettes ou visières utilisées autour du poste à souder mig ou dans le jardin visent principalement à éviter la projection de liquides, d’éclats ou de particules dans les yeux. Elles sont à porter impérativement pour tous les travaux de burinage, de ponçage, de sciage à l’aide d’un outil électroportatif ou dans le jardin, pour l’utilisation du broyeur de végétaux, du taille-haies, de la débroussailleuse. Les yeux, et notamment la rétine au fond de l’oeil, sont aussi extrêmement sensibles aux lumières de forte puissance. Il y a atteinte quand un halo persistant se forme. Dès l’apparition du phénomène et quel que soit le travail effectué, porter des lunettes filtrantes. Cet équipement est indispensable pour tous les travaux de soudage. Les lunettes de soleil ne suffisent pas, il faut se munir d’une protection spéciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *